01 novembre 2005

Ich heisse super fantastische

Vendredi soir au Zénith, premier concert rock depuis la lecture du plaisant mais un peu trop appliqué "Owen Noone & Marauder" (Douglas Cowie, Ed. Christian Bourgeois) : impossible de ne pas imaginer les cinq écossais qui vont bientôt monter sur scène, agités backstage, insultant comme Owen l'envoyé de leur maison de disque. Franz Ferdinand monte sur scène et dès "Come on home" en deuxième titre (l'occasion de réévaluer cette petite bombe rock'n'roll, comme pour chaque titre ou presque du premier... [Lire la suite]
Posté par yossarian à 13:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]