06 mars 2005

Cinéma !

Il faut savoir se faire plaisir, de temps en temps.
Et pour moi, "se faire plaisir" ne signifie pas forcément ce à quoi vous pensez (bande de petits obsédés), mais plus boboïstiquement aller à la FNAC faire une razzia de DVDs en profitant des bons-cadeau de 3 euros échangés contre nos vieilles cassettes pré-enregistrées. (Adieu "Les ensorcelés", "La nuit du chasseur", "Huit et demi" et le "Rocky Horror Picture Show"). (Evidemment, ces bons ne sont pas valables pour les DVD encore en prix vert. Ils sont pas stupides non plus, à la FNAC.)

Résultat des courses :
"Les affranchis" en édition collector. Je me souviens d'une comparaison assez juste à l'époque, il me semble que c'était dans les Cahiers du Cinéma, qui comparait l'effet du film de Scorsese sur les spectateurs à celui d'un rail de coke (à l'image des dernières vingt minutes du film, avec cette voix-off frénétique qui raconte avec la même intensité la préparation d'une sauce tomate, l'apparition d'un hélicoptère du F.B.I. et la livraison d'un paquet de cocaïne). Mon film préféré de Scorsese. Pour une fois, l'expression favorite des critiques américains ("A rollercoaster ride that'll keep you on the edge of your seat. Two thumbs up !") parfaitement justifiée.

"Il était une fois dans l'Ouest", édition collector. Je ne l'ai pas revu depuis la première fois, quand j'étais gamin. Quasi-certain d'adorer une nouvelle fois.

"Bottle Rocket", le premier film de Wes Anderson, avant "Rushmore", "La famille Tennenbaum" et "La vie quatique" qui sort ces jours-ci. Déjà co-écrit et interprété par Owen "Hansel - he's so hot right now" Wilson, jamais vu mais classé par Scorsese parmi ses dix films préférés des années 90 (la vieille classe).

"Nelly et M. Arnaud" de Claude Sautet. Un de mes dix films français préférés des années 90 (ma liste à moi est malheureusement moins célèbre que celle de Scorsese). Un film qui parle du désir et de la vieillesse avec une élégance ahurissante. Serrault est magnifique, et Béart, qui ne jouait pas encore comme une paire de lèvres, n'a jamais été meilleure.

"Le fils", des frères Dardenne. Gigantesque claque lorsque je l'avais vu à sa sortie. Mon film préféré de 2002. Pas certain d'avoir envie de me le mater tous les trois jours, mais ça valait le coup de prendre le risque.

"La comtesse aux pieds nus" de Mankiewicz. Dans le cadre de mes bonnes résolutions pour 2005.

"Le procès" d'Orson Welles et "Le troisième homme" de Carol Reed. Jamais vu le premier et vague souvenir du second, mais j'étais in the mood for classics (et puis ni "Laura", ni "Les ensorcelés" n'existent encore en DVD).

"Les tontons flingueurs", de Georges Lautner. Celui-ci, c'était un cadeau pour Celle-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom, parce qu'honnêtement, je fais partie de ces gens que l'on regarde comme des bêtes curieuses lorsqu'ils avouent, au détour d'un dîner en ville, que personnellement ça ne les a jamais fait rire. (Vous voyez, vous faites pareil. Mais j'y peux rien, moi "Les tontons flingueurs", j'ai essayé trois ou quatre fois de le regarder en entier, et à chauqe fois je me suis profondément emmerdé. )

Et, petite faiblesse coupable, le double DVD des "Messages à caractère informatif", parce que toutes ces moustaches et ces cravates, ça me fait beaucoup rire.

Voilà qui annonce donc un bon dimanche de films sans salle.
...
("Un bon dimanche de films sans salle". Calembour ! Oui, il vient de loin, et c'est pour ça que je l'aime bien.)

Posté par yossarian à 15:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Cinéma !

    dis-donc

    T'aurais pu acheter des fleurs à ta femme en passant...

    Posté par Martin S., 07 mars 2005 à 18:35 | | Répondre
  • Ben oui mais

    Je lui avais déjà ramené Les Tontons Flingueurs (et il faut pas trop les gâter, sinon ensuite elles deviennent insupportables).

    Posté par Yossarian, 07 mars 2005 à 20:53 | | Répondre
  • record battu

    keskispasse, deux mois sans un post, t'as trop de boulot d'un coup ou quoi ?

    Posté par vir, 12 mai 2005 à 16:09 | | Répondre
Nouveau commentaire