02 janvier 2005

En 2005, écoute les L5 !

Bon, ben voilà, j'aurais au moins baisé une fois en 2005. (Il faut se réjouir de ces petits challenges que la vie nous laisse remporter quotidiennement.)

La journée du premier janvier est passée dans le ronronnement apaisant du foie qui fait son travail (et qui le fait de plus en plus lentement, avec le temps - vous avez remarqué ?). Je n'ai même pas été foutu de reconnecter deux neurones pour envoyer des SMS de bonne année. Le seul truc que j'ai trouvé (c'est triste à dire), c'est ça : "En 2005 écoute les L5" (ce qui limite les destinataires potentiels). Autant pour le sexe, je peux dire "ça, c'est fait", autant pour ce qui est de la création littéraire, c'est déjà mal barré. Il va falloir prendre de grandes résolutions.

Mes résolutions pour 2005 (fiction)

- regarder plein de films de Mankiewicz. Ca, c'est une bonne résolution, culturelle et tout et tout. L'aventure de Mme Muir (The ghost and Mrs Muir) est un de mes dix films préférés. En 2004, j'ai vu Eve (All about Eve) et Chaînes conjugales (A letter to three wives), tous deux magnifiques. J'ai très envie de découvrir Le limier (Sleuth) et j'en ai encore deux autres qui dorment dans la DVDthèque. D'une manière générale, regarder moins de conneries et plus de bons films. Côté cinéma, 2004 n'aura vraiment pas été une grande année. En attendant un Depleschin qui, à moins d'une grosse déception, a d'ores et déjà sa première place réservée et au chaud (du point de vue des références, de l'ambition comme des réussites passées, difficile de faire plus proche de moi que le cinéma de frère Arnaud), je n'ai même pas réussi à faire un Top Ten valable des quelques cinquantes films vus au cinéma cette année (cinquante : 2004 a également été une de mes années les plus paresseuses en terme de sortie en salle. Beaucoup de films ratés, de 2046 à Dodgeball)
Dans le désordre, donc, et pour donner une idée :
Les Indestructibles
Collateral
Le Village
Infernal Affairs
Kill Bill Volume 2
Lost In Translation
Spider-Man 2
Le Secret Des Poignards Volants
Vert Paradis
21 Grammes (et celui-là plutôt pour en trouver 10 que par réel inoubliable souvenir. Rois et Reine ne devrait avoir aucun mal à me le foutre dehors.)

- écrire (la grande affaire). Et pas seulement venir consigner trois vagues punchlines habdomadaires ici, même si, après tout, il vaut mieux bricoler au fond du jardin que se contenter de regarder l'herbe des autres pousser.

- faire du sport. Ha ha ha ha ha ha ha, hi hi hi, houuuuuuu. C'est bon de rire.

- lire (beaucoup). Même si 2004, là, a été une bonne année. Lire encore plus, alors. Quelques lectures à retenir des derniers mois : Paris ne finit jamais d'Enrique Vila-Matas, cet auteur espagnol qui réussit un livre sur deux (je sens déjà que je ne finirais pas Le voyage vertical, acheté récemment), Ecrits fantômes de David Mitchell (impressionnant, même s'il tirait un peu à la ligne, parfois), Peut-on appliquer la littérature à la psychanalyse ? de Pierre Bayard (encore une réussite écrasante d'intelligence et d'analyse ludique), Le vaillant petit tailleur d'Eric Chevillard (qui est un génie), Europeana (une brève histoire du XXème siècle) de Patrik Ourednik (brillant et drôle, mon mélange préféré), L'homme-soeur de Patrick Lapeyre (dix ans après un Welcome to Paris de déjà conquise mémoire), Autofiction et autres mythomanies littéraires de Vincent Colonna (le genre d'essai que j'aimerais écrire), et quelques plaisirs mineurs comme la Vie et mort de la jeune fille blonde du toujours égal quoiqu'un peu paresseux Jaenada.

Question musique (car il y a également une question musique), 2004 aura été une année particulière, celle où j'aurais arrêté de lire Les Inrockuptibles, après près de quinze ans de bonne et loyale assiduité. Quand Amélie a emménagé, j'ai même dû jeter toute ma collection, ne gardant que quelques numéros spéciaux que je ne consulterais sans doute jamais (mais même quand on coupe le cordon ombilical, il faut un peu de temps avant que le dernier morceau ne tombe). Bref, ayant tourné le dos (car il s'agit bien de ça : je n'ai pas arrêté d'acheter les Inrocks, je me suis mis à boycotter les Inrocks. Et au vu des arnaques commerciales pompeusement appelées "numéros hors-série" qu'ils ont multipliées depuis, je commence à me demander si ce boycott n'est pas ent rain de leur être fatal. Le consommateur ne se rend pas toujours compte du pouvoir qu'il a. Tremble Coca-Cola, demain je me mets au Pepsi !), et mes achats de disques ont donc été plus tâtonnants (il faut admettre qu'il est difficile de s'y retrouver sans eux, et que la plupart des grands disques de l'année sont tous passés entre leurs pages). Je retiendrai Laura Veirs, The Libertines, Flotation Toy Warning, Devendra Banhart (j'y reviendrai), Franz Ferdinand, Electrelane et les Scissor Sisters.

- cesser de lire Yahoo People quinze fois par jour, ou de m'intéresser à des histoires comme celles-ci : http://www.fleshbot.com/porn/mystery+booty/ (lien fourni par François V., à qui je conseille de prendre également cette résolution, ça devient n'importe quoi).

- comme chaque année : changer de travail, ou tout au moins abandonner celui-ci qui m'emmerde depuis un an, tenter de me rapprocher de ce qui m'intéresse vraiment, un peu plus activement qu'en 2004.

Ca reste plus ou moins les mêmes résolutions que chaque année, il n'y a que les titres qui changent. Je me demande si c'est parce que j'ai inconsciemment décidé que mes centres d'intérêt (et donc mon âge d'une certaine manière) ne changeront plus jamais (ça y est, je les ai identifiés, ça c'est fait - et ça me permet en outre d'avoir les mêmes discussions adolescentes, avec les mêmes amis. Ca fait seize ans que j'ai seize ans.) ou si je suis le centre prisonnier d'un monde dont je ferais bien d'ouvrir les fenêtres de temps en temps.

Posté par yossarian à 15:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur En 2005, écoute les L5 !

  • Ben si ça a changé !...

    ...d'habitude, il y a "coucher avec deux filles en même temps" dans tes bonnes résolutions de l'année, donc tu changes.

    2004 aura donc été l'année de l'arrêt de l'abonnement Inrocks des deux derniers rockers (VJ et toi) de mes relations - j'ai du arrêter il y a 5 ans au moins pou ma part.
    Je partage aussi ton analyse sur les hors-séries. 2005 sera-t'elle la dernière année des Inroks ? bof, ça fait des années qu'on entend dire ça.

    Bon, enfin, bonne année quand même

    Posté par stephguer, 12 janvier 2005 à 16:56 | | Répondre
  • Ah si !

    Je connais encore un abonné aux Inrocks dans mes relations... mais il est têtu comme une mule, vit presque reclu et se laisse pousser la barbe.
    C'est dire pour dire que je ne sais si ça compte...

    Posté par stephguer, 12 janvier 2005 à 17:06 | | Répondre
  • ?

    C'est HP ton barbu ?

    Posté par VJ, 12 janvier 2005 à 17:31 | | Répondre
  • Même pas drôle

    Yossarian est un petit jeune, je suis presque sûr qu'il ne sait même pas qui est HP...

    Posté par Feuveu, 13 janvier 2005 à 10:10 | | Répondre
  • Merci du tuyau

    J'ai déjà piraté tous les "Libertines" que je pouvais, je vais essayer les autres, car nous avons toujours partagé beaucoup de goûts (notammment pour le triolisme et les virées au Baron).

    Posté par Jérémie, 17 janvier 2005 à 20:13 | | Répondre
Nouveau commentaire